Concilier vie professionnelle et famille

Notre mode de vie actuel nous pousse à en vouloir toujours plus ; à l’heure où l’on se dit que la réussite professionnelle est la base pour avancer dans la vie, mais que l’on veut garder du temps pour s’épanouir également dans une vie de famille, tout en continuant à sortir, s’amuser, se réserver du temps rien qu’à nous… tout cela paraît inconciliable, mais il existe pourtant des moyens de se faciliter les choses, en faisant les bons compromis ; notre équilibre personnel en dépend ! voici quelques conseils qui vous aideront à mieux visualiser une vie de famille épanouie, tout en étant impliqué dans son job :
La base : organisation et sens des priorités

Dans sa recherche d’une qualité de vie optimale, il faut réussir à rester investie dans son travail tout en gérant ses enfants, ce qui n’est pas une mince affaire. D’où l’intérêt des nouvelles façons de travailler qui se sont développées, grâce à internet, aux téléphones mobiles, aux ordinateurs portables avec accès wifi qui se multiplient. A l’ère de la diversification des moyens de communication, les parents ont l’avantage de pouvoir s’organiser plus aisément, notamment en travaillant en partie chez eux. Des horaires souples sont un avantage conséquent dans une vie de famille, de même que la possibilité de reprendre le travail à temps partiel. Étudiez ces possibilités selon votre situation, pour obtenir un rythme qui vous convient, afin de ne pas arriver au bout de la semaine vidé d’énergie.
Côté tenue de la maison, concentrez-vous sur l’essentiel : le programme des repas de la semaine prévu à l’avance permet de ne pas être pris au dépourvu, et aménagez-vous des créneaux ménage en allant au plus simple. Si tout n’est pas brillant dans la maison, ce n’est clairement pas le plus important. Privilégiez des moments de qualité avec vos enfants, notamment au moment du coucher et du petit déjeuner. En bref, ne vous laissez pas envahir par l’un des aspects de votre vie, enfants ou travail, mais réservez du temps pour chacun et tenez-y vous.

Savoir déléguer, bien s’entourer et impliquer les enfants

Les enfants ne demandent qu’à participer, dès leur plus jeune âge. Les impliquer est primordial pour leur développement et leur confiance en eux, de même qu’ils ont besoin de sentir que vous êtes épanouie dans votre vie quotidienne. Encadrez-les en leur permettant d’aider à préparer les repas, ranger la maison, etc ; très prenant les premiers temps, ces efforts seront bénéfiques dès que l’enfant commencera à être autonome. Il trouvera ainsi naturel de vous aider au quotidien.
De même faites confiance à la famille ou aux voisins pour les garder à l’occasion, cela vous rendra service et les habituera à côtoyer diverses personnes, participant à leur développement personnel.

Ne jamais s’oublier !

Enfin très important, ne vous négligez pas ! Sous prétexte de vous dévouer corps et âme à votre famille tout en assurant les responsabilités liées à votre travail, ne faites pas l’erreur de vous oublier en route. Accordez-vous régulièrement du temps pour ce qui vous plaît, qu’il s’agisse de soins de beauté, de shopping, ou d’un resto en amoureux. Votre entourage appréciera de vous voir heureuse et détendue, et il n’y a rien de plus normal que d’avoir envie de se faire plaisir.
Vous apprécierez d’autant plus de retrouver vos bambins après vous être accordé un moment rien qu’à vous. Le fait de se vider la tête permet d’être ensuite plus disponible et à l’écoute pour tout le reste. A vous de créer votre planning idéal, en fonction de ce qui vous paraît prioritaire, et selon l’organisation du conjoint en parallèle.

 

Préparer son mariage : check-list et planning

La demande officielle reste gravée dans vos souvenirs, la date est fixée, l’annonce a été faite aux proches : vous allez vous marier ! 

Pour que ce mariage soit le plus beau jour de votre vie, vous n’allez pas échapper à une organisation solide et clairement planifiée ! Voici quelques pistes afin de bien penser à tout.

Il vous faut définir la ville des épousailles : sachez que vous pouvez vous marier à la mairie de votre commune ou dans la ville de vos parents ou celle de votre conjoint. Choisissez ce qui correspond le mieux à vos envies et ce qui est le plus pratique pour vous et vos invités. Vous pouvez aller retirer le dossier en mairie dès maintenant, même si le tout est de l’avoir rendu trois semaines avant la date du mariage !

Ensuite, vous pouvez commencer à trouver la salle de réception : salle dédiée, bâtisse ancienne, château, salle des fêtes, restaurant ? Il vous faudra réserver bien un an à l’avance car les plus jolis endroits sont les plus prisés et les plus vite bookés.

Il en ira de même avec le traiteur si vous choisissez une salle qui ne propose pas de service de restauration. Il vous proposera plusieurs menus et des dégustations (payantes) afin que vous puissiez faire le choix des plats de votre soirée de noces.

Huit à dix mois avant le jour J, il vous faudra avoir calé l’animation de la soirée : DJ pour la musique, et éventuellement un prestataire qui apportera de l’originalité et surprendra vos invités : pourquoi ne pas faire appel à un magicien ? Il rendra votre soirée féerique et émerveillera petits et grands avec des tours adaptés à tous les âges !

Vous pouvez également vous renseigner sur un lâcher de ballons (pour une œuvre caritative, cela peut être un beau message d’espoir le jour de votre union!), un feu d’artifice, lâcher de tourterelles… Votre imagination sera votre seule limite (et peut-être bien votre budget aussi!).

A la même période et minimum six mois avant votre mariage, vous allez pouvoir commencer à choisir votre tenue : une belle robe de mariée comme vous en avez toujours rêvé ! L’idéal pour votre futur mari sera de s’habiller dans le même magasin : les vendeuses complices sauront lui proposer des couleurs de costume assorties à votre robe sans pour autant lui révéler la couleur ni la forme de votre robe. Voyez au plus juste, évitez de vous dire que vous comptez perdre dix kilos d’ici votre mariage! Vous savez aussi bien que moi que ce n’est pas réalisable. Choisissez donc une robe adaptée à votre morphologie actuelle, il sera toujours temps quelques semaines avant le mariage d’ajuster la robe si vraiment vous aviez perdu du poids.

Entre quatre et six mois pré-mariage, vous pourrez envoyer les faire-parts. L’idéal étant d’avoir défini votre thématique afin de décliner les faire-part, le menus et toute la déco autour d’un thème central. Pensez à noter dans un fichier les adresses de chacun, elles vous resserviront au moment d’envoyer les cartes de remerciement !

A la même période, il est temps de trouver votre photographe. Il immortalisera votre jour J et lui donnera la couleur de votre amour !

Vous vous rapprochez petit à petit du jour J, il ne vous reste que des petites choses agréables à gérer : l’alliance : choisissez une jolie bague qui vous corresponde et que vous aurez envie de porter toute votre vie ! La déco : les sites de vente en ligne vous proposent de la décoration colorée, moderne et à bas prix ! Les dragées : on les pensait démodées, mais la tradition persiste! Pourquoi ne pas agrémenter vos dragées de quelques bonbons ou friandises qui sortent un peu de l’amande et du chocolat ?

Vous êtes parés ? Le casse-tête du plan de table est soldé ??? Il ne vous reste donc plus qu’à profiter, enterrer votre vie de jeune fille dignement (ou follement!), puis vous faire pomponner chez la coiffeuse et l’esthéticienne le jour J et enfin vous laisser porter sur votre petit nuage de bonheur !

Le chargeur universel pour portable arrive enfin…enfin, bientôt

La dernière fois que le chargeur universel a fait les choux gras de la presse, on annonçait sa sortie pour le courant de l’année 2010. Depuis lors, la révolution attendue se fait toujours attendre. Mais l’annonce de la Commission Européenne publiée le 14 mars dernier va peut-être faciliter l’arrivée sur le marché de cet objet tant désiré.

Le principe du chargeur universel portable

Le chargeur universel portable serait capable d’alimenter toutes sortes de Smartphones et appareils GSM. Mais ses fonctionnalités iront sans doute beaucoup plus loin. Il sera donc possible de recharger des tablettes ; des lecteurs mp3 ; ou des appareils photo numériques. La Commission Européenne a voté une loi en faveur de l’imposition de cet outil sur le territoire européen à 550 voix contre 12. Il y a donc un véritable consensus à l’échelle européenne en faveur d’un changement de la loi en vigueur.

L’idée n’est pourtant pas nouvelle, puisque Samsung, Nokia et Sony avaient déjà accepté le principe d’une harmonisation des différents chargeurs au profit d’un modèle universel. Apple avait malheureusement freiné des quatre fers, et le modèle n’a jamais vu le jour. Cependant, l’accord de 2010 a déjà contribué à populariser les chargeurs aux ports USB. Est-ce vraiment la première étape vers une sortie réelle du chargeur universel ?

Les attraits du futur chargeur universel

Actuellement, un chargeur Apple ne peut pas servir au possesseur d’un Galaxy Note. Le nouveau chargeur doit favoriser ce type d’interconnexions. Ce chargeur ne devra pas être renouvelé chaque fois qu’on acquiert un nouveau mobile, contrairement à ce qui se fait actuellement. Cependant, le chargeur universel aura une durée d’utilisation limitée. Les familles pourront éventuellement en prendre un seul pour toute la famille au moment de voyager.

Un chargeur qui ne fait pas encore l’unanimité

L’arrivée probable du chargeur universel sur le marché ne fait pas plaisir à tout le monde. Apple par exemple ne compte pas l’adopter dans l’immédiat. La raison est simple : les accessoires de la marque (chargeurs et batteries notamment) se vendent bien mieux dans un contexte concurrentiel où l’appareil doit être immédiatement renouvelé après une panne. Actuellement, Apple facture même les chargeurs ports USB à 19 euros, un prix trop élevé pour les usagers.

Mais les futurs utilisateurs sont plus ou moins dubitatifs, car certaines questions restent sans réponse : par exemple, quel sera le périmètre couvert ? À quoi ressemblera cet accessoire ? Quel en sera le prix ? Et surtout, quand inondera-t-il le marché ?

Le chargeur universel pour bientôt ?

Il vaut mieux ne pas aller trop vite en besogne. Selon le communiqué de la Commission Européenne, les États membres ont jusqu’en 2016 pour intégrer cette mesure dans leur législation nationale. De plus, les constructeurs auront encore 12 mois pour se conformer à cette loi. S’il n’y a donc pas de rebondissements à court terme (ce qui n’est pas à exclure), le chargeur universel ne sera pas disponible avant 2017 ! On va donc attendre…

 

Personnaliser sa terrasse

La décoration de la terrasse peut apporter une touche de charme et de raffinement qui raviront vos invités. Mais cette tâche n’est pas forcément aisée lorsque vous manquez de conseils pertinents et de matériaux adaptés. Voici quelques suggestions de customisation très utiles pour votre terrasse.

Ne jetez pas vos vieux meubles…utilisez les

Les vieux meubles peuvent améliorer l’aspect de la terrasse. Bien sûr, il ne s’agit pas de déposer le vieux canapé au milieu de la terrasse pour que la magie opère. Transformez votre meuble vieillot. Repeignez-le aux couleurs des lamelles. Changez le tissu et agencez les couleurs de 3 ou 4 fauteuils avant de les placer au beau milieu de la terrasse.

Votre vieille table peut aussi ajouter du charme à votre terrasse. Privilégiez de petites tables rondes que vous pourrez placer au milieu ou à gauche des fauteuils. L’astuce idéale consiste à assortir la couleur des meubles aux lames de la terrasse.

Jouez avec les fleurs

Les fleurs sont généralement un atout incontournable pour une personnalisation réussie. Placez des fleurs différentes, mais complémentaires dans des pots. Placez-les aux quatre coins des terrasses. La forme des pots peut déjà être bien assortie à la terrasse. Si la terrasse a une couleur marron, privilégiez des pots de couleur noire. Les pots en composite, en résine ou en fibre de verre résistent mieux aux intempéries. Certaines plantes croissent mieux sous le soleil et sont très jolies sur une terrasse. Citons notamment le coréopsis, l’armoise, ou la lavande. D’autres à l’instar des cistes et des choisyas ne gèlent pas en hiver : l’alchémille conserve sa végétation durant toute l’année et est bien assortie aux bruyères.

Quel revêtement pour la terrasse ?

La personnalisation de la terrasse est souvent une question de revêtement. Si les lames de bois sont usées et défraîchies, remplacez-les. Vous donnerez immédiatement un coup de jeune à la terrasse. Autre suggestion : placez un tapis unicolore au beau milieu de la terrasse. Assurez-vous qu’il épouse à la fois les tons et l’allure du mobilier de la terrasse. Mais un tapis neuf est exposé à une invasion de limaces quand il est placé près des plantes. Privilégiez donc un tapis ancien, mais qui a conservé sa beauté. Prévoyez aussi des panneaux de couleurs vives ou des tableaux avec des thèmes proches de la nature pour embellir la terrasse.

Quid des bardages et de l’éclairage ?

La rénovation des bardages améliore aussi la décoration de la terrasse. Il n’était peut-être pas prévu initialement dans le plan de la maison (plus d’information ici), cependant, optez pour un bardage en bois et créez un claustra ou un abri sur la terrasse. Le bardage anti-UV de Blanchon par exemple dure très longtemps, et conserve l’aspect du bois pendant plusieurs années. Pensez aussi à éclairer votre terrasse la nuit en installant de jolis lustres pour le sol ou des lampadaires pour les tables. Vous pourriez n’éclairer qu’une partie de la terrasse, pour un joli contraste ombre/lumière. Les lampes de type Castorama ou Leroy Merlin font très bien l’affaire, car elles sont fonctionnelles et bon marché.

Accessoiriser sa tenue

Savoir bien s’habiller, c’est tout un art. Que ce soit dans l’harmonisation des couleurs jusqu’aux plus petits détails, chaque partie de votre tenue a son rôle à jouer et aucune n’est à négliger. Cependant, s’il y a bien une chose qu’hommes comme femmes ont tendance à négliger, surtout dans la vie quotidienne, ce sont les accessoires. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que ces attributs sont souvent l’essence même d’une tenue vestimentaire, celle qui les distingue de toutes les autres. Qui n’a pas déjà regretté d’avoir choisi une association basique telle que le jean en dessous d’un t-shirt blanc en sortant de chez elle/lui? Il suffirait juste alors d’ajouter quelques accessoires sympathiques comme une ceinture colorée ou un collier original pour arborer un style immédiatement différent. Mais posséder les bons produits ne suffit pas à faire tout le travail, encore faut-il choisir les bonnes associations. Oui aux accessoires, non à la surcharge. Voici donc quelques conseils pour maîtriser le sujet et passer maître dans l’art de l’accessoirisation.
La ceinture, tu n’oublieras pas
Plus qu’un simple accessoire de maintien, la ceinture a un grand potentiel mode. Fine ou large, imprimée ou tressée, cloutée ou simplement en cuir, elle accompagnera toutes vos tenues, des plus casual aux plus chics. Un des incontournables de la saison, on la porte sur presque toutes le tenues, et il devient impensable de sortir de chez vous en robe ou en pantalon sans arborer une belle ceinture assortie. Mais plus qu’un accessoire de mode c’est surtout un détail qui mettra en valeur votre silhouette. La taille des femmes sera plus fine, tandis que le torse des hommes paraîtra plus large. La taille haute et les hauts rentrés sont revenus à la mode depuis quelques saisons, alors pourquoi ne pas en profiter?

Par des bijoux, tu te sublimeras
C’est en quelque sorte un rappel de votre style: chic, rock, ethnique… Il se porte en toutes occasions, aussi bien au bureau qu’à un mariage. Par contre, ne choisissez jamais de porter plus de deux bijoux à la fois. Alors que les femmes peuvent se permettre tous les bijoux possibles, chez les hommes, nous préférerons les gourmettes, les bagues discrètes et les montres. Ces dernières, pour hommes comme pour femmes, devront nécessiter un certain investissement, car il est toujours mieux vu de porter une montre de marque. Alors que la mode est aux bijoux fantaisie, tels que les colliers plastrons ou la bague cocktail, ajoutez tout de même à votre collection quelques pièces d’exception, à sortir lors des grands jours.

A l’aide d’un chapeau, tu te couvriras
Longtemps oublié, le chapeau revient en force cette année, aussi bien chez la gent masculine que féminine. Très versatile, il en existe pour tous les styles. La capeline pour une version bohème chic, le chapeau melon pour son air rétro, le panama et ses airs de vacances ou encore le borsalino pour son élégance. Contrairement à d’autres accessoires, évitez les allures décalées. Le chapeau doit impérativement coïncider à votre tenue. Et si les bonnets se parent de toutes les couleurs, pour les autres chapeaux plus classiques, prenez des couleurs sobres comme le bordeaux, le camel, le gris, le taupe ou le noir.

La bonne coiffure, tu adopteras
Oui, à votre grande surprise, votre coiffure est également un accessoire de mode que vous portez à temps plein. Il ne faut donc pas la négliger. Si cela fait plus d’un an que vous n’étiez pas chez le coiffeur, n’hésitez pas à y faire un tour afin de faire un petit rafraîchissement de votre coupe. Colorations, mèches ou nouvelle coupe, n’hésitez pas à sauter le pas. Mais le travail ne s’arrête pas à la sortie du salon. Pour les femmes, prenez soin de vos cheveux en essayant diverses coiffures différentes et originales. Il est toujours plus agréable à l’œil de voir une femme bien coiffée qu’une autre qui se laisserait aller. Quant aux hommes, jouez avec divers produits comme le gel texturant afin de vous créer un effet coiffé-décoiffé des plus sensuels. Au travail ou dans une cérémonie officielle, préférez une coupe plus sage fixée avec de la cire.
N’hésitez jamais à innover pour ne pas passer inaperçu(e).